Direct Energie et CEE : comment ça marche ?


Agences et fournisseurs d'énergie

Les CEE, entendez Certificats d’Economie d’Energie, sont l’objet d’un dispositif mis en place par les pouvoirs publics français au début des années 2000. Leur objectif premier : motiver les particuliers et les professionnels à changer leurs habitudes en matière de consommation d’énergie. Engagé dans la préservation de l’environnement, l’Etat encourage ainsi les Français à effectuer des travaux afin de rendre les habitations et autres bâtiments moins énergivores et donc, plus respectueux de la planète. Pour cela, il implique directement les fournisseurs d’énergie, ces groupes auxquels tout un chacun achète de l’électricité, du gaz, du fioul domestique, du pétrole… Tous sont des « obligés », c’est-à-dire qu’ils sont dans l’obligation de participer activement à la transition énergétique. Direct Energie en fait évidemment partie et c’est pour cette raison que vous pouvez échanger des CEE avec ce groupe, ce que vous pourrez vérifier plus en détail sur ce site.


Le principe des Certificats d’Economie d’Energie


Les CEE n’ouvrent pas droit à une réduction d’impôt, comme c’est le cas de plusieurs autres dispositifs. Avec les CEE, vous touchez immédiatement un remboursement d’une partie de vos travaux, à condition que ceux-ci visent à rendre moins énergivore votre maison, votre bâtiment agricole, votre usine, votre habitat collectif… Cela va de l’isolation du toit à l’installation d’une nouvelle chaudière en passant par le changement de toutes les fenêtres. Le tout est que les travaux que vous envisagez soient éligibles au dispositif et que les conditions posées par le fournisseur d’énergie vous satisfassent.


Une fois les travaux terminés, le professionnel qui les a réalisés est en mesure de délivrer des CEE, preuves de leur efficacité énergétique. En échange de ceux-ci, le fournisseur tel que Direct Energie vous remet une prime dont la somme est calculée en fonction de différents critères.